Qu'est-ce qu'un vaporisateur d'herbe ?

Écrit par La Fleur De Jack le

Qu'est-ce qu'un vaporisateur d'herbe ?

Les vaporisateurs, également appelés "vapo", sont des appareils électroniques permettant d'extraire les principes actifs de plantes ou de fleurs séchées. Les vaporisateurs chauffent la matière végétale, en restant en dessous du point de combustion (environ 230°C), permettant ainsi, de profiter des saveurs de vos herbes sèches sans produire de composés toxiques et néfastes pour la santé. La vapeur issue de la vaporisation est beaucoup plus savoureuse et plus douce à inhaler que la fumée, ce qui rend l'expérience plus agréable et plus confortable pour l'utilisateur.

 

Une alternative propre et saine

Le cannabis ou le tabac, sont malheureusement la plupart du temps, consommés sous forme de cigarette ou de joint et donc fumés, il se produit alors une combustion de la matière végétale. Lors de celle-ci, plus de 4 000 composés chimiques, dont au moins 50 très néfastes et cancérigènes sont libérés :

  • Monoxyde de carbone (gaz d'échappement)

  • Goudrons (cancérigène)

  • Polonium 210 (radioactif et cancérigène) 

  • Cadmium (utilisé dans les batteries et cancérigène)

  • Acétone et ammoniaque

  • Acide cyanhydrique (fût employé dans les chambres à gaz)

La vaporisation est une véritable alternative à la fumée. En utilisant un vaporisateur, la température de combustion n'est jamais atteinte, la matière végétale n'est pas brûlée et ainsi, aucun composé carcinogène n'est inhalé par l'utilisateur. Les risques associés au tabac, ont convaincu de nombreux consommateur à passer à la vaporisation. 

Une étude réalisée en 2007 par l'Université de Californie à San Francisco, a révélé : "il n'y a pratiquement aucune exposition à des composés nocifs, en utilisant un vaporisateur". Une autre étude réalisée en 2006 par des chercheurs de l'Université de Leyde : "les vaporisateurs sont un moyen d'administration de cannabinoïdes, sûrs et efficaces". 


Histoire de la vaporisation

La vaporisation d'herbes médicinales est un procédé utilisé depuis des siècles à travers le monde et dans toutes les cultures. De la Grèce Antique, à la médecine traditionnelle chinoise, en passant par les Indiens d'Amérique etc... La vaporisation a toujours été utilisée de multiples façons.

Malgré l'aspect moderne des vaporisateurs actuels, ces appareils ont fait leur première apparition en 1963, lorsque l'architecte, Herbert A. Gilbert, invente un prototype de cigarette électronique et obtient son brevet en 1963. Mais à cette époque, personne ne s'inquiétait vraiment des risques du tabac sur la santé et ne cherchait pas d'alternative plus saine. Sa "vaporette" ne fût pas commercialisée, car aucun industriel ne suivit le projet.

Le concept de la vaporisation sombra dans l'oubli pendant près de 30 ans, jusque dans les années 1990, lorsque Eagle Bill, un guérisseur cherokee, créa le premier vaporisateur d'herbes : le Eagle Bill Shake and Vape Pipe. Ce premier Vapo était d'une utilisation et conception très simpliste ! Sa forme était celle d'une pipe classique. Il suffisait de placer son herbe sèche à l'intérieur de l'ampoule de verre, puis de chauffer le fond du bol jusqu'à ce que la vapeur apparaisse. Le succès de l'Eagle Bill Shake and Vape Pipe, a éveillé l'intérêt des consommateurs de cannabis pour la vaporisation, même s'il faudra attendre encore quelques années avant l'explosion de ce marché.


En 1996, l'Allemand Markus Storz, mis au point le célèbre vaporisateur, le Volcano, dans son sous-sol. Initialement développé pour le domaine médical, le Volcano utilisait un "système de chauffage à air pulsé", qui propulse de l'air chaud sur la matière végétale, créant un flux de vapeur qui est ensuite dirigé et stocké dans un sac plastique, en forme de ballon. Deux ans après que Storz ait achevé son premier prototype, le brevet de la valve du Volcano est déposé. Les matériaux utilisés sont de qualité médicale, ce qui a permit au Volcano d'être le premier vaporisateur à recevoir la certification "usage médical", faisant de l'entreprise Storz & Bickel, un pionnier de la vaporisation. 

En 2008, le premier vaporisateur portable est créé par l'entreprise Irlandaise Oglesby & Butler. Le vaporisateur Lolite, fut le premier vaporisateur portable fonctionnant au gaz, avec un thermostat intégré, permettant de chauffer sans dépasser 190°C. La même année, le Magic Flight Launch Box débarque sur le marché. Il s'agit du premier vapo à pile rechargeables. Il utilise un chauffage à conduction très efficace, le plaçant pendant plusieurs années, comme la référence des vaporisateurs portable.

Aujourd'hui, le marché de la vaporisation a littéralement explosé ! Chaque année, de nouveaux vaporisateurs sont commercialisés, et apportent avec eux de nouvelles technologies de plus en plus innovantes.

 

Différence entre vaporisateurs fixes et portables

À première vue, la différence entre les vaporisateurs portables et de salon est évidente : les vaporisateurs portables peuvent être emportés n'importe où, tandis que les vaporisateurs de salon, sont plus imposants et doivent être branchés sur une prise secteur pour fonctionner. Cela résume assez bien la différence entre les deux, mais il existe un certain nombre d'avantages et d'inconvénients à connaître pour chaque type d'appareil.

Vaporisateurs portables

Les vaporisateurs portables, ont l'avantage de pouvoir être transporté partout avec vous et d'être utilisé en extérieur au plein air, ce qui est totalement impossible avec un vapo de salon, sauf si vous emmenez avec vous un générateur de courant 😝 

Les vaporisateurs portables, ont tendance à être un peu moins chers et sont parfaits pour passer à la vaporisation, sans trop débourser d'argent au début, même si certains portable coûtent très cher... L'inconvénient majeur, est la qualité et le goût de la vapeur, qui sera légèrement moins bonne et moins pure, que celle générée avec un vaporisateur de salon. De plus, un vaporisateur fixe sera en général plus fiable qu'un portable.

vaporisateurs portable

Vaporisateurs portable Arizer Solo 2® & DaVinci IQ®

Vaporisateurs de salon

De manière générale, les vaporisateurs de salon sont plus puissants que leurs homologues portables. La vapeur issue des vaporisateurs fixes, est plus puissante et plus savoureuse que n'importe quel vapo portable, même si le haut de gamme des portables, peut sérieusement rivaliser. De plus, un vaporisateur de salon est souvent plus convivial et peut être partagé lors de soirée entre amis 😉 

À savoir que le vaporisateur de chez Storz&Bickel : le Volcano, est toujours considéré depuis sa sortie en 2000, comme la référence mondiale de tous les vaporisateurs !

 

volcano et son ballon

Le vaporisateur de salon Volcano ® et son ballon  ©flickr

Le principal inconvénient, est comme son nom l'indique, le manque de transportabilité, en effet, tous les vapos de salon nécessitent une prise de courant. Leur prix est en général plus élevé que les versions portables.

 

Différents types de chauffe, des vaporisateurs

Il existe quatre types de chauffes principales : la conduction, la convection, l'hybride et à flamme. Votre type de chauffe préférée, sera basé essentiellement sur vos besoins en vaporisation et ce que vous recherchez. Par exemple, un vapo à conduction chauffera rapidement et vous donnera de gros nuages de vapeur. Tandis que, la convection, libérera plus de saveur et d'effets, mais avec moins de vapeur et pour un temps de chauffe un peu plus long...

Chauffage par conduction

Avec la vaporisation par conduction, la matière végétale est en contact direct avec la source de chaleur. On pourrait comparer le fonctionnement à celui d'un four. Cela permet un temps de chauffe très rapide et de gros nuages de vapeur, mais le risque de combustion est plus important, du fait que la matière végétale soit en contact direct avec le système de chauffe.

Chauffage par convection

Avec le chauffage par convection, la plante séchée n'est pas en contact direct avec la source de chaleur. La vaporisation est obtenue, en faisant passer de l'air chauffé à travers la matière végétale, étant elle-même dans un compartiment isolé du système de chauffage. Ce qui se traduit par moins de vapeur, un temps de chauffe un peu plus long, mais une saveur bien mieux restituée et des principes actifs plus efficacement extraits. La vapeur est encore plus propre et plus douce. Ces vaporisateurs, coûtent en général plus cher que ceux à conduction, du fait de leur technologie plus avancée.

différence entre conduction et convection vaporisateur d herbe

Différence entre un chauffage à conduction et à convection

Chauffage hybride

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un mix entre la conduction et la convection. L’air circule à travers la matière végétale, qui est aussi en contact avec l'élément chauffant. Ce système, permet de vous garantir une grosse quantité de vapeur, sans altérer les saveurs et avec moins de risque de brûler votre herbe que la convection pure. De plus, leur autonomie est souvent plus élevée que les autres vaporisateurs, vous évitant de recharger constamment votre appareil après chaque session... Leur prix est souvent plus cher, que la plupart des autres vaporisateurs.

Mighty et son chauffage hybride

Vaporisateur Mighty® et son chauffage hybride

Chauffage à flamme

Les vaporisateurs à flamme, utilisent exactement le même principe que les vapos à convection, mais sans l'électronique. La chaleur est générée par une flamme, jusqu'à ce que de la vapeur soit créée. L'utilisation est différente des modèles électroniques, on ne peut pas contrôler au degrés près la température, c'est l'utilisateur qui doit arrêter de chauffer, au moment lui semblant le mieux pour inhaler la vapeur. De plus, le principal avantage, est qu'il n'y a aucune matière potentiellement polluante, comme le plastique, l'aluminium ou l'électronique par exemple. La plupart de ces vapos, sont en verre et permettent ainsi, de restituer les vapeurs les plus pures et savoureuses qu'il existe ! Leur prix ne dépasse pas 80 euros et on peut même en trouver pour 20 euros, de très bonne qualité.  

 

Conclusion

fume ou vaporiser son cbd et cannabis

lafleurdejack©reproductioninterdite

La plupart des vaporisateurs, permettent de vaporiser des plantes séchées, ainsi que de la résine et d'autres concentrés. Mais, attention tout de même, car tous les vapos ne le permettent pas. Vérifiez bien avant d'acheter si votre vaporisateur, peut vaporiser des concentrés. 

Sachez, qu'il n'y a pas de meilleur vapo, chacun possède ses avantages et inconvénients, cela dépend de vos attentes et du type d'utilisation que vous souhaitez en faire. Peu importe le choix que vous ferez, sachez que le fait d'abandonner la combustion et de passer à la vaporisation, est déjà le bon choix 😉  

Si vous souhaitez plus d'informations sur le choix ou l'utilisation d'un vaporisateur, ou encore si vous hésitez à passer à la vaporisation. N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ou bien à nous contacter via notre page de contact. Nous vous répondrons avec plaisir 😊


Laisser un commentaire